Electroencéphalograme

L'EEG rassemble les potentiels électriques sur un appareil qui amplifie les signaux et les transcrit pour qu'ils puissent être analysés.

Ces signaux sont recueillis grâce à des électrodes posées sur le cuir chevelu et le visage. (Dans une perspective d'exérèse chirurgicale, des enregistrements EEG invasifs (stéréo-EEG) peuvent être nécessaires pour détecter le point de départ des crises. Mais ce n'est pas un examen de routine).

L'EEG, fait en laboratoire, met en évidence des anomalies caractéristiques présentes entre les crises, de façon permanente ou intermittente : pointes, pointes ondes, ...

Parfois ces anomalies n'apparaissent que pendant le sommeil, en particulier chez l'enfant. Aussi, l'enregistrement devra se faire à ce moment là.


 


L'EEG est obtenu au moyen d'électrodes placées sur le cuir chevelu maintenues en place par un casque élastique. L'examen standard dure environ 20 minutes.

L'enregistrement commence par un tracé de repos, qui dure environ 10 minutes, avec les yeux fermés puis ouverts, ensuite par 2 épreuves de stimulation :

  • L'épreuve de l'hyperpnée : pendant plusieurs minutes, le patient doit respirer profondément et souffler. Cette épreuve permet de mettre en évidence des anomalies ou d'induire des crises.
  • L'épreuve de stimulation lumineuse : le patient est soumis à des flashs lumineux (yeux fermés et ouverts) avec des fréquences différentes. Elle permet de montrer une éventuelle sensibilité à la lumière chez certains patients et pouvant favoriser l'apparition de crises d'épilepsie.

Autre forme d'EEG
La vidéo-EEG avec surveillance clinique : cet examen permet de filmer une crise en même temps que l'enregistrement, une caméra vidéo est installée et enregistre l'attitude du patient en même temps que son EEG

Déroulement de l'examen :

   Infos tirées du site:         http:// www.gsk.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site